chien

ON NOUS ECRIT : "A la sortie du métro La Défense il y a un chien et un chat......". La police passe, le parquet classe !

Le chat est blessé à Paris et n'est pas soigné

...alors qu'un cas de virus Calcivirus se balade

dans les rues de Saint-Pierre-la-Mer (Aude)

AURA Environnement va saisir la justice !

Toutou la defense 075ON NOUS ECRIT dans la MP de notre page Facebook de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux https://www.facebook.com/liguedecombatcontrelescruauteenverslesanimaux/ :

"Bonjour
Je vous écris car à la sortie du metro La Défense il y a une personne avec un chien et un chat qui je suis sure sont totalement drogues. Ils ne bougent jamais et il met la patte du chat sur celle du chat. Ca me fait trop de peine. Comment faire quelque chose?"
 
Pendant que le collectif de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux conseille à notre fan de mettre l'info sur sa propre page, nous apprenons par l'écrit d'une internaute Marie C...., qu'une page facebook arborant officiellement le logo de la police nationale préconise aux internautes ceci : "S’il vous plaît les amis, quand vous avez des sauvetages périlleux, ne diffusez pas mais contactez soit des assocs ou ce lien en MP (le lien de la page facebook en question avec le logo de la police nationale). Diffusez à tous azimuts ne fait que compromette des enquêtes en sous-marin, dernièrement encore sur Marseille, cela a foiré par manque de discrétion… " .
 
Maric c 012
AURA Environnement a immédiatement contacté l'administrateur de cette page et celui-ci nous a confirmé 'Les écrits que vous nous montrez ne sont pas de nous, si vous faites attention", nous confirmant également que l'utilisation du logo de la police nationale était "publique", que la loi ne "l'interdit pas' et que cette page Facebook était avisée par "leur hiérarchie".
 
Ensuite, nous avons appris que le modérateur de cette page était policier, puisqu'il faisait état lui-même de son état de "policier" à notre fan, à propos de ce chat blessé :
"Jean-Marc", modérateur et policier, dit être "personnellement intervenu sur place, un équipage de police a ramené l'individu et les animaux au commissariat.... Un chat était blessé et l'individu a déclaré ne pas le soigner. Le Procureur a décidé de ne pas donner suite, il a quitté les lieux avec ses animaux, et s'est réimplanté dès le lendemain".
 
Puisque la police semble vouloir s'occuper presque en "exclusivité" de la protection animale, cela tombe à pic, puisque demain matin, nos camarades de l'association "Esprit félin" ont RDV avec leur avocat dans le bureau du procureur de la République de Narbonne dans cette scandaleuse affaire d'empoisonnements de plusieurs dizaines de chats dans un quartier de Saint-Pierre-la-Mer.
 
Si on suit bien le raisonnement de cette Marie C......, on devrait avoir un représentant de la police nationale qui se portera partie civile au même titre qu'AURA Environnement ?
 
Que s'est-il passé à Marseille ???
 
AURA Environnement va charger, cette semaine, Me Jean-Hubert PORTEJOIE du Barreau de Clermont-Ferrand, de prendre en charge cette histoire de "chien et chat blessé" à Paris.
 
Tout comme, nous allons demander à notre conseil, Me François RUFFIE du Barreau de Libourne de s'occuper du cas de cette Marie C... qui salit les simples défenseurs de la cause animale - pour le compte d'une page facebook qui collaborerait avec la police nationale -, (comme elle l'a prétendu - preuve en notre possession), comme nous et d'autres petites pages ou groupes sur Facebook.
 
Tout comme nous allons alerter, notre camarade Louis-Marie HOREAU du canard Enchaîné !
 
A suivre
 
Matrc-Claude de PORTEBANE
Président d'AURA Environnement
Porte-parole du collectif de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux.

Fréjus (83) : Les éboueurs de Pizzorno Environnement écrasent le chien "Voyou", puis le jettent dans leur benne-à-ordures !!!

AURA Environnement va se porter partie civile :

Soutiens massifs au boulanger de Fréjus d'AURA Environnement 

et de la Ligue de combat contre les cruautés envers les animaux !

VoyouSelon Nice-Matin : " Voyou de son petit nom, le chien, un berger des Pyrénées, était dans la famille depuis douze ans et était apprécié de nombreux clients fidèles de la boulangerie."

Le chien, un Berger des Pyrénées prénommé Voyou, avait été tué par accident par les employés de l’entreprise privée de récupération des déchets. Plus que sa mort, c’est la manière dont son corps a été traité par les éboueurs qui a choqué ses propriétaires.

Voyou le Berger des Pyrénées vivait depuis 12 ans auprès de la famille de Christophe Adam, à Fréjus dans le département du Var. Boulanger de son état, ce dernier gardait toujours le chien près de lui dans la boutique et tous les habitués de la boulangerie appréciaient sa compagnie.

C’est donc avec une grande tristesse, mais aussi beaucoup d’incompréhension, que la famille de Voyou a appris la mort de leur compagnon à 4 pattes la semaine dernière. Il aurait été percuté, par accident, par le camion-benne des éboueurs de Pizzorno Environnement, une société privée chargée de la collecte des déchets. Au lieu de prévenir les propriétaires du chien pour qu’ils puissent connaître le sort de leur animal et lui offrir une sépulture décente, ils ont décidé de jeter le corps dans la benne, au milieu des ordures.

Ce n’est qu’après avoir insisté auprès de l’entreprise que Christophe Adam et ses proches ont pu savoir ce qu’il s’était réellement passé. La déchetterie de Fréjus et l’employé qui conduisait le camion les ont appelés le lendemain pour leur présenter leurs excuses.

La famille a porté plainte auprès du commissariat de police. Elle est également entrée en contact avec des associations de défense des animaux.

Interrogé par Nice-Matin, le boulanger a fait part de son indignation face à un tel comportement : « Je comprends qu'un tel accident puisse arriver, mais nous trouvons très choquant que les éboueurs aient ensuite jeté le corps avec les ordures ménagères. C'est indécent et illégal ».

Pétition : https://www.chien.fr/petition/pour-punir-l-eboueur-ayant-ecrase-et-tue-accidentellement-un-chien-avant-de-le-jeter-dans-le-camion-benne/