Tempête Harvey à CrosbyTexas, 1 explosion dans usine chimique : AVERTISSEMENT projet INDACHLOR Loon-plage-Dunkerque !

Et si une telle catastrophe à Loon-Plage

se produisait en  France vers Dunkerque

vers la distillerie Ryssen alcools

avec le projet Indachlor

du belge Indaver  que seule l'assoc'

AURA Environnement combat ?  Ge ep 034

Signez la 2° pétition d'AURA Environnement : https://www.mesopinions.com/petition/animaux/stop-projet-indachlor-dunkerque-halte-aux/32716

                                                                                                  ____________________________

Au Texas, une explosion

dans une usine chimique

s’ajoute au fléau des inondations

Par LIBERATION, avec AFP (mis à jour à )

Des véhicules de police et de pompiers attendent à un barrage routier après une explosion dans une usine chimique touchée par la tempête Harvey à Crosby, le 31 août 2017 au Texas Photo Brendan Smialowski. AFP

Gérée par l'entreprise Arkema, l'usine dégage une fumée noire considérée comme «extrêmement dangereuse». D'autres déflagrations sont attendues.

  • Au Texas, une explosion dans une usine chimique s’ajoute au fléau des inondations

Une menace chimique plane maintenant sur les sinistrés américains de la tempête Harvey, après des explosions accidentelles dans une usine texane qui ont libéré d'épaisse fumées noires. Et de nouveaux incendies sont à redouter dans ce site industriel, opéré par le groupe français Arkema, a mis en garde Richard Rennard, un responsable de la société.

L’usine présentait un risque depuis plusieurs jours, ce qui avait entraîné la mise en place d’un périmètre d’évacuation de trois kilomètres. L’accident s’est finalement produit jeudi avant 2 heures du matin, dans l’usine située près du bourg de Crosby, au nord-est de la métropole de Houston.

Les services de secours ont d’abord signalé deux explosions et des fumées dont la dangerosité exacte n'est pas encore clairement établie. «Nous basons bon nombre de nos évacuations sur ce qu’on appelle une modélisation du panache et, par conséquent, oui, ce panache est extrêmement dangereux», a estimé Brock Long, directeur de l’Agence fédérale des situations d’urgence (FEMA), dans une conférence de presse.

Devant la presse, Richard Rennard a expliqué que la fumée est «nocive, certainement nocive» et «irritante», sans répondre positivement à la question de journalistes qui demandaient si elle était «toxique» car «la toxicité est une chose relative» (vidéo de CNN en anglais).

Le bureau du shérif du comté de Harris a annoncé qu’un de ses gradés avait été transporté à l’hôpital après avoir inhalé ces particules en suspension, tandis que neuf autres agents avaient également consulté un médecin «par précaution».

Lors d’un point presse au petit matin, le shérif Ed Gonzalez s’est voulu plus rassurant, parlant d’une «série de réactions chimiques» plutôt que d’explosions massives.

Inondée et privée d’électricité donc de capacité de réfrigération de ses matériaux hautement inflammables, l’usine d’Arkema fabrique des peroxydes organiques, un composé entrant dans la fabrication de plastiques et de produits pharmaceutiques.

Ce risque localisé est venu compliquer la tâche dantesque des secouristes, confrontés au défi de venir à l’aide de milliers d’habitants encore isolés dans des habitations inondées, non seulement au Texas mais aussi en Louisiane, l’Etat voisin désormais frappé par Harvey. Ces opérations de secours, engagées depuis vendredi dernier, resteront dans une phase critique durant encore plusieurs jours, même si le niveau des eaux a commencé à décroître autour de Houston.

http://www.liberation.fr/planete/2017/08/31/au-texas-une-explosion-dans-une-usine-chimique-s-ajoute-au-fleau-des-inondations_1593218

Tempête Harvey Crosby Texas explosion usine chimique avertissement Projet IndaChlor Loon Plage Dunkerque inondations Arkema Indaver shérif comté de Harris distillerie Ryssen alcools